Man in fire
firework

Diwali, c’est un peu LE festival Indien le plus important. On y trouve un petit air de Noël vu que tout est illuminé et que les Indiens s’échangent des cadeaux à cette occasion, font des dîners de famille, mangent des sucreries à ne plus en pouvoir et sont supposés porter des habits neufs. Mais le plus drôle et fou dans ces célébrations c’est la place accordée aux pétards, feux d’artifices et autres fontaines de feu. Ca commence quelques jours avant le jour J et ça continue bien après jusqu’à épuisement des stocks. Comme pour beaucoup de choses en Inde, c’est l’initiative privée qui prend le pas, donc pas de tirs de feux d’artifices de la municipalité bien organisés comme on peut l’avoir chez nous mais au contraire des feux d’artifices et pétards tirés par tous, à tous moments de la journée et de n’importe quels endroits.
Si on passe sur l’impression “ville en guerre”, c’est plutôt très drôle, magnifique et très excitant quand on passe soi-même à l’action !
Cette fois, on avait prévu de rentrer d’un week-end au Sri Lanka le soir même avec le secret espoir que la vue d’avion serait à la hauteur de la folie de l’évènement. On vous laisse juger avec cette petite vidéo (de qualité moyenne) prise du hublot avant d’atterrir sur Bangalore :

Ca pétait dans tous les sens, comme les flashs qui crépiteraient d’un stade ! Pour continuer à avoir une vue un brin aérienne, on a poursuivi en mangeant à un des restos du 13e étage du Barton Center. Malheureusement, on était un peu loin des quartiers résidentiels d’où partaient la plupart des feux.

Le lendemain, on a fait notre Diwali depuis la terrasse d’amis et on en a profité pour redevenir des sales gamins allumant des pétards, feux d’artifices toutes les deux minutes et courant dans tous les sens entre peur et fascination.

Voilà, la “saison des festivals” touche donc à sa fin (même si on a appris hier qu’un autre surnommé le “frère de Diwali” allait pas tarder), on va donc pouvoir passer aux “nôtres” et penser à Noël !

by in Only in India

JoNi se Marient - South Indian style movie poster
Party Beach

Bon, ça faisait un petit moment que nous n’avions rien posté, mais nous avons une bonne excuse.
Fin Mars, nous avons organisé une célébration assez spéciale de notre “union” non-officielle en lançant une fête sur une plage “secrète” de Goa avec une quarantaine d’amis.

On n’aime pas trop partager les détails de notre vie privée ici, mais on voulait tout de même expliquer notre relatif silence depuis quelques semaines… On a eu pas mal de visites et donc beaucoup moins de temps à consacrer à ce blog.

On s’est (encore) rendu compte qu’en Inde, il est parfois facile de faire des choses impossibles ailleurs (et vice-versa bien sûr sinon ça ne serait pas drôle). Et qu’on pouvait avoir de superbes surprises (là aussi, on a depuis expérimenté l’inverse…).

Merci en tous cas à tous ceux qui ont participé à ces festivités et merci à l’Inde et Goa de nous avoir permis de vivre ce très beau moment :)

On essaie de reprendre une vie “normale” maintenant. Même si la normalité ici, heureusement, ça n’existe pas vraiment.

(crédits photo : Olivier)

Nous avons demandé aux amis qui sont venus nous voir ici, en Inde, si ils pouvaient participer au blog en écrivant un article sur leur voyage. Karima est la première a avoir rempli cette mission et voilà donc sa prose :

Kerala backwaters

‘Avec son revolver il me planque contre la paroi. J’ai du mal à ne pas fermer les yeux m’attendant à une détonation imminente. Une peur panique s’empare de moi…’*
Maman : Karimaaaaaaaaa, tu peux poser ton livre deux minutes et nous raconter enfin ton voyage en Inde ?
Karima : Bon okay…par contre c’est pas évident de décrire l’Inde en quelques mots ! Alors ferme les yeux et imagine derrière chaque mot ce qui s’y cache!

THIS IS INDIA maman :
HHindustan Motors
IIncredible
SSacred

IIlluminating
SSuperb

II Love India
NNandi
DDream
IIdyllic
AAaaaahaaahh moment

L’Inde ca se vit, ca se sent, ca se ressent, ca se goûte, ca s’écoute…
L’Inde ca ne se décrira jamais aussi bien -même sur les plus belles photos du monde ou les plus grands livres – que par une âme qui y voyage par elle-même…
Maman : Incroyableeeee, on y va quand ma fille ???
Karima : bientôt InchAllah !

* L’équation Africaine, Yasmina Khadra, 2011

Pour vous donner une idée du type d’itinéraires qu’on peut faire ici (et vous donner aussi envie de venir nous voir), voilà celui qu’a exploré Karima en une petite dizaine de jours seulement, elle s’est donc concentrée sur le Kérala avec Bangalore-Cochin et Trivandrum – Bangalore en avion pour gagner du temps :


Afficher Itinéraire dans le Kérala en 10 jours sur une carte plus grande

Notre start-up : TITRI

TOP 10 restaurants Indiranagar 2014 Que faire à Bangalore ? Notre TOP 10 Only In India Bang Alors?! Yoga JoNi Again Quiz Traffic Vespa - local painting Shared Ambi! Bullet trip

Notre blog “voyages”

On The Road Again, the blog for all our trips Out of India, including the one we did from Paris to Sydney on a motorcycle...

Email newsletter

RSS Abonnez-vous au blog par email / You'll receive an email for every new post

Categories

Kathmandu view from the palaceTaumadhi SquareNyataponla TemplePots sellerTibetan monk prayingMask wearing pedestrian, a common sight in NepalPottery squareBasketball courtBodnath giant stupaRed women groupPraying millsLittle girlPatan chatStupa in a courtyardPatan Palace gold courtyardCycle rickshawCycle CarryingStupa and Tibetan teenagers

Archives