Indian Vineyard
Grover
Grover wine tasting
Nandi One

Quand on pense vin du Nouveau Monde, on ne pense pas forcément à l’Inde. Pourtant le pays en produit depuis quelques dizaines d’années, notamment près de Bangalore grâce à un climat plutôt tempéré (Bangalore est situé à presque 1000 m d’altitude). Certes, pour l’instant, nous n’avons pas vraiment été conquis par le produit et les taxes rendent les bouteilles assez chères (dans les 800 rps, soit près de 10€) mais le domaine de Grover étant le plus proche de Bangalore, tout près de Nandi Hills, on s’est laissé tenter par une petite visite. C’était l’occasion d’une petite ballade moto avec un motif presque culturel !

Arrivés à la Grover Winery, sorte de hangar planté au millieu de la campagne, nous avons donc eu le droit à la visite d’une parcelle de vignes (plus utilisées car sur le point d’être remplacées), à un passage dans les salles de fermentation en inox, puis à la visite du chais (avec tonneaux en chêne de France) et dégustation.
Contrairement à ce que nous avons l’habitude de voir, les vignes sont plantées ici en “pergola” pour permettre une meilleure circulation de l’air et parce qu’il est inutile de retenir la chaleur la nuit. On trouve des vaches (toujours elles !) et des chèvres au milieu des vignobles et les fermentateurs et chais sont maintenus à température grâce à des salles climatisées.
Niveau dégustation, vraiment rien d’incroyable. Les “moins pires” restent à notre goût le rosé et le rouge supérieur millésimé “ La Réserve” (pourtant réalisé avec les bons conseils du fameux Michel Rolland).

Après, un déjeuner biryani agréable sur les pelouses du domaine, on a poursuivi notre journée par une petite randonnée sur Nandi Hill One (à ne pas confondre avec Nandi Two, la plus connue – et oui, une belle imagination a été déployée pour nommer ces collines) vraiment sympa et sauvage (surtout en comparaison du cirque à weekenders qu’est la numéro 2).

Bref, Grover + Nandi Hills est un combo vraiment sympa pour passer un dimanche “gastro-culturo-nature” dans les environs de Bangalore.

by in Bangalore, Découverte

Chinnaswamy Stadium

Oui, vous avez bien lu, on est en phase de devenir fans de cricket, ce sport royalement ignoré par la planète à l’exception d’une petite dizaine de pays. En Inde, c’est une deuxième religion pour beaucoup de monde et un des héritages anglais les plus visibles. Ce sport est omniprésent , des gamins qui jouent dans la rue (alors que ça doit être un des pires sports à jouer dans la rue) aux principaux stades des villes, il règne en roi, loin devant le foot qui perce à peine (le deuxième sport étant le badminton).

Au début, on en était à ce stade : “c’est un peu comme le base-ball”, “ça a l’air complètement ennuyant“, “il faut être fou pour faire des matchs qui durent plusieurs jours” “comment on peut appeler ça un sport vu l’activité physique des joueurs sur le terrain !”… Bref autant le dodelinement de la tête on s’y fait assez vite, autant le cricket, ça ne passe pas trop !

Sauf que chaque année, depuis à peine cinq ans, le cricket se transforme à l’occasion de la saison de l’IPL (Indian Premiere League) qui est un peu à ce sport ce que la NBA est au basket-ball : grand show regroupant les meilleurs joueurs du monde et tous les ingrédients habituels du sport-spectacle : grandes marques, stars de Bollywood, industriels et pom-pom girls ! La formule est revue avec des matchs “courts” (ça dure quand même 3-4h) qui suivent les règles du “T20″.
L’année dernière, sceptique mais curieux j’avais déjà tenté ma chance en essayant d’aller voir un match du club de Bangalore, le “RCB” (Royal Challengers Bangalore). Sauf qu’il avait plu et que le match n’avait jamais commencé…

Cette année, on a donc retenté notre chance entre amis et on a été plus que servis avec un des matchs les plus accrochés de ce début de saison entre Bangalore et Delhi. Sans rentrer dans le détail des règles, imaginez que malgré les scores très élevés, les deux équipes ont réussi à arriver à égalité à la fin du match, 154 à 154, ce qui est très rare. Et, surtout nous (oui ça y est, on est supporters) l’avons remporté sur le fil après prolongation (qu’on appelle “super-over“). C’était donc vraiment prenant sur la fin (on n’oublie pas les 3 premières heures où on n’hésitait pas à quitter les gradins pour aller manger un morceau….).

Depuis, on ne loupe plus la page cricket du journal et on suit même quelques extraits de matchs. La semaine dernière par exemple, le RCB a fait un match absolument fou en marquant le record absolu de points grâce en grande partie à Chris Gayle, un joueur Jamaïcain hors norme. C’est tout le bureau qui regardait le match en salle de réunion, moi y compris !

Ramekrishna
Ferme
Chèvres et poulets

Vous risquez de penser que nous avons définitivement viré hippie mais toujours pas, même si nous avons commencé à participer depuis la fin d’année dernière à la création d’une ferme ouverte visant à mettre en place de la “permaculture” (on n’a pas encore bien compris le concept mais en gros, on balance des semences et on voit ce qu’il se passe…), à Anchetty Forest Farm. Oui, l’Inde est toujours pleine de surprises et si on pourrait penser que l’environnement et le retour à une agriculture raisonnée est le cadet de leurs soucis, on découvre finalement de temps en temps des initiatives de ce style.
Notre participation s’est pour l’instant limitée à transporter quelques dalles de pierre de récup’ et essayer de créer un sol uniforme dans l’un des “cottages” que l’équipe de cette ferme essaye de créer. C’est aussi une occasion parfaite de sortir de Bangalore, faire une jolie ballade en moto dans la campagne Indienne, découvrir la vie de village, apprendre 2-3 rudiments de la construction de huttes en terre et se sentir un brin utile le dimanche !

1 2 3 5 6

Notre start-up : TITRI

TOP 10 restaurants Indiranagar 2014 Que faire à Bangalore ? Notre TOP 10 Only In India Bang Alors?! Yoga JoNi Again Quiz Traffic Vespa - local painting Shared Ambi! Bullet trip

Notre blog “voyages”

On The Road Again, the blog for all our trips Out of India, including the one we did from Paris to Sydney on a motorcycle...

Email newsletter

RSS Abonnez-vous au blog par email / You'll receive an email for every new post

Categories

Sweet street sellerWater boyVictoria MemorialFerry commutersOn Howra bridgeLiving and sleeping in the streets...Busy street!Family transportStreet coolieWink portraitHeavy dutyStreet barberRoad King!Rickshaw puller in a small streetBarber shopStylish Cop!Yellow Ambi cabs everywhere!Chai master

Archives