Kochi Muziris board
Aspinwall
Biennale Kochi Artwork
Aspinwall Roof

Cochin, on commence à connaître. Ca fait 4 fois qu’on y va. Alors certes, c’est une des villes coloniales les plus mignonnes d’Inde mais ça comme à faire. Pourquoi cet entêtement ? Parce que c’est un point de rencontre facile avec les amis/famille qui viennent nous voir en Inde et qui visitent le Kérala. On y vient donc plus pour voir nos invités un week-end que pour la ville en elle-même.
Cette fois, on a eu en fait la chance de tomber pendant l’auto-proclamée “première Biennale d’art d’Inde” organisée au travers de la ville, en grande partie dans des entrepôts désaffectés dans lesquels on ne peut normalement pas entrer. On restait prudent sur le potentiel d’un tel évènement en Inde et pourtant, on a été bluffé !
Les expositions étaient disséminées aux quatre coins de Fort Cochin à une échelle impressionnante et avec une diversité inattendue. C’était crédible et comparable aux expos auxquelles nous sommes habitués dans les principaux lieux d’art contemporain du monde. Au delà des pièces exposées, dont la plupart réalisées spécialement pour la Biennale, c’était en plus une vraie découverte que de pouvoir rentrer dans ces énormes entrepôts laissés à l’abandon depuis des années et dont on pouvait toujours imaginer avec nostalgie l’activité industrielle passée. L’occasion aussi de se rendre compte du potentiel énorme de Cochin à devenir une ville arty-bobo à part entière au fur et à mesure des rénovations de ces entrepôts en galeries d’art, cafés sympas ou restos. Le Berlin Indien en somme ! :) ok on s’enflamme un peu mais tout de même, il y a quelque chose à faire dans cette ville…

On a aussi fait une petite vidéo “1 Minute” pour vous transporter là-bas un peu plus :

Au delà de ça, on a pu vérifier une fois de plus avec la famille de Nicolas que le Kashi Art Café est le meilleur spot pour les petits dej, que dîner dans le jardin du Old Harbour Hotel est parfait et que LE resto pour manger des fruits de mer kéralais est Oceanos. Voilà c’était l’instant “guide du Routard” pour ceux qui voudraient aller y faire un tour, dépêchez-vous si vous voulez voir la Biennale qui ne dure que jusqu’à mi-mars.

Nous avons demandé aux amis qui sont venus nous voir ici, en Inde, si ils pouvaient participer au blog en écrivant un article sur leur voyage. Karima est la première a avoir rempli cette mission et voilà donc sa prose :

Kerala backwaters

‘Avec son revolver il me planque contre la paroi. J’ai du mal à ne pas fermer les yeux m’attendant à une détonation imminente. Une peur panique s’empare de moi…’*
Maman : Karimaaaaaaaaa, tu peux poser ton livre deux minutes et nous raconter enfin ton voyage en Inde ?
Karima : Bon okay…par contre c’est pas évident de décrire l’Inde en quelques mots ! Alors ferme les yeux et imagine derrière chaque mot ce qui s’y cache!

THIS IS INDIA maman :
HHindustan Motors
IIncredible
SSacred

IIlluminating
SSuperb

II Love India
NNandi
DDream
IIdyllic
AAaaaahaaahh moment

L’Inde ca se vit, ca se sent, ca se ressent, ca se goûte, ca s’écoute…
L’Inde ca ne se décrira jamais aussi bien -même sur les plus belles photos du monde ou les plus grands livres – que par une âme qui y voyage par elle-même…
Maman : Incroyableeeee, on y va quand ma fille ???
Karima : bientôt InchAllah !

* L’équation Africaine, Yasmina Khadra, 2011

Pour vous donner une idée du type d’itinéraires qu’on peut faire ici (et vous donner aussi envie de venir nous voir), voilà celui qu’a exploré Karima en une petite dizaine de jours seulement, elle s’est donc concentrée sur le Kérala avec Bangalore-Cochin et Trivandrum – Bangalore en avion pour gagner du temps :


Afficher Itinéraire dans le Kérala en 10 jours sur une carte plus grande

Week-end à Cochin
Chinese Fishing nets in Cohin
Church in Cochin
The moving umbrella

Notre deuxième w-e en dehors de Bangalore n’était pas une véritable découverte, on y était déjà venus en Janvier 2007 – voir ici pour les explications générales sur notre blog de l’époque.

C’était tout de même l’occasion d’y retrouver nos premiers “guests”, Raphaëlle & Romain sur leur itinéraire, de tenter de continuer à nous réhabituer aux bus de nuit et de tirer quelques enseignements :

- Toujours booker des bus de qualité sur RedBus (quand ils sont “low rated” sur le site, ce n’est pas une blague !). On s’est retrouvé à dormir dans une véritable tornade quand, suite à une défaillance de la clim, les mecs derrière nous, ont décidé d’ouvrir la trappe supérieure du bus… S’en est suivi un petit jeu cocasse où, à tour de rôle, et ce, toutes les 10 min durant toute la nuit, alternativement Nicolas fermait la trappe quand la personne derrière nous la rouvrait. Qu’est ce qu’on a rit, hahaha ! (bon, il faut dire aussi qu’il y avait eu un petit raté dans le booking des tickets vu que Nicolas avait inversé am et pm… ce qui nous a valu ce bus pourri). Donc nous aussi maintenant on book du bus “Volvo double axle” et en effet, il y a une différence !

- Bangalore a vraiment un climat agréable : à Cochin, c’est marrant mais on est tout aussi trempé dans la douche que hors de la douche même si il ne pleut pas !

- Il peut y avoir plus de différence culturelle entre les Indiens entre eux qu’entre nous et les Indiens ! Si si, c’est la dame qui tenait notre guest-house qui nous l’a dit : “Moi, je n’accepte que les étrangers, vous savez, avec les autres Indiens, il y a trop de différence culturelle” Ah bon. Sinon elle était très très très (trop?) accueillante et la guest-house super sympa, on vous la recommande donc : Greenwoods Bethlehem Guest House.

- Les oies peuvent attaquer !!

- Les brocanteurs de Cochin sont des fausses cavernes d’Ali Baba dont on ressort les mains vides (mais c’est quand même sympa à visiter).

Sinon, c’est une ville coloniale plutôt mignonne, comme vous pouvez l’apercevoir sur les quelques photos qui suivent ci-dessous.

Notre start-up : TITRI

TOP 10 restaurants Indiranagar 2014 Que faire à Bangalore ? Notre TOP 10 Only In India Bang Alors?! Yoga JoNi Again Quiz Traffic Vespa - local painting Shared Ambi! Bullet trip

Notre blog “voyages”

On The Road Again, the blog for all our trips Out of India, including the one we did from Paris to Sydney on a motorcycle...

Email newsletter

RSS Abonnez-vous au blog par email / You'll receive an email for every new post

Categories

That's an Ambi traffic jamRickshaw puller posingCop dealing with trafficKid crossing the railwayBus colorsRickshaw pullersPaan street sellerFishermenBright AmbassadorBow BarracksBusy street!Tagore's houseOld TramwayBig moustache, small shopStrange contrastForced smileFerry commutersOn Howra bridge

Archives